[de][it][us]

Messier 7

Amas ouvert M7 (NGC 6475), type 'e', dans le Scorpion

La Queue du Scorpion, l'Amas de Ptolémée

[m7.jpg]
Ascension Droite 17 : 53,9 (h:m)
Déclinaison -34 : 49 (deg:m)
Distance 0,8 (kilo.al)
Magnitude 3,3 (visuelle)
Dimension Apparente 80,0 (min.d'arc)

Connu de Ptolémée en l'an 130 de notre ère.

M7 est un amas large et brillant, facile à trouver à l'œil nu. Selon la description de Burnham, on le voit en projection sur un fond d'une myriade d'étoiles faibles et lointaines dans la Voie Lactée".

Ce superbe objet a donc été observé par Ptolémée, qui le mentionna en l'an 130 après JC en le décrivant comme "la nébuleuse suivant le dard du Scorpion". La description peut aussi inclure M6, mais ceci reste incertain. Du fait de cette probable découverte, le présent auteur [hf] a proposé il y a quelques années le nom d' "Amas de Ptolémée" pour M7, proposition qui, depuis, a fait l'objet d'un certain consensus.

M7 a été observé avant 1654 par Hodierna qui y dénombra 30 étoiles. Edmond Halley le rentra sous le No 29 dans son catalogue des étoiles australes de 1678, puis l'Abbe Lacaille l'ajouta à son propre catalogue des objets du ciel austral avec la référence Lac II.14. Enfin Charles Messier l'inclut sous le No. 7 dans son catalogue le 23 mai 1764.

M7 est constitué d'environ 80 étoiles plus brillantes que la magnitude 10, dans un champ de 1,3 degré, ce qui, à la distance approximative de 800 années-lumière, correspond à un diamètre linéaire de 18 ou 20 années-lumière. Il a été classé en tant que type Trumpler I,3,m ou I,3,r. Cet amas s'approche de nous à 14 km/s. L'étoile la plus brillante est une géante jaune (de type spectral gG8, magnitude 5,6) et la plus chaude dans la séquence principale est de type spectral B6 (magnitude 5,89). L'âge de M7 a été estimé à 220 millions d'années, en accord avec le "Sky Catalogue 2000" et les récents calculs du "Geneva Group of G. Meynet". Des travaux récents aboutissent à une distance légèrement plus grande, soit 1 000 al, ce qui donnerait un diamètre de 25 al mais ne changerait pas l'estimation de l'âge.

Ake Wallenquist a montré que M7 est l'un des amas ayant la plus forte densité centrale. Des sources récentes s'accordent sur la brillance totale apparente visuelle avec une magnitude de 3,3, tandis que des mesures plus anciennes, surtout dans l'hémisphère Nord, sous-estimaient cet objet austral en lui trouvant une magnitude entre 4,1 et 5,0.

  • Historique des Observations et Descriptions de M7
  • Autres images de M7
  • Images Amateurs
  • Autres images de M6 et M7

  • La page du WEBDA sur M7
  • La documentation SIMBAD sur M7
  • La documentation NED sur M7
  • Publications on M7 (NASA ADS)
  • Rapports d'Observation sur M7 (IAAC Netastrocatalog)
  • Documentation NGC "en ligne" sur M7


    Hartmut Frommert
    Christine Kronberg
    [contact]

    [SEDS] [MAA] [Home] [M 6] [M 8] [Next Cluster] [Next Nebula] [Next Galaxy] [Image Browser] [DSSM][Indexes] [PNG Image]

    Dernière Modification : 27 janvier 2006.

  • Traduction française
    Bernard Trézéguet
    02/11/98 
    - 18/10/03  -
    03/10/06  -